samedi 9 juin 2018

Lampe (8)

Montage électrique 

Matériel nécessaire :

Perceuse à batterie, avec un embout qui permet de faire des trous de différents diamètres.


Fil avec sa prise et son interrupteur. Douille pour l'ampoule.
Rehause en laiton. Un raccords en laiton (conditionnés par 2 ici).
Achat possible à Castorama ou leroy Merlin ou magasin spécialisé.


Faire un petit trou dans l'un des 4 triangles inférieurs du solide. Enfiler, de l'extérieur vers l'intérieur, le fil électrique et mettre en attente pendant qu'on prépare le dessus.  

Dessus : découper un carton carré de 12,4 cm de côté. Marquer les diagonales pour avoir le centre du carré où nous percerons. Habiller ce carton de la couleur de votre choix, en gardant le centre visible. 
Avec la perceuse, faire le trou adéquat pour poser le raccord.


Arraser le carton, qui s'émousse à la perceuse, avec un cuteur à lame souple, tant dessus que dessous.

Bien ajuster le trou si nécessaire et poser le raccord.
Il est bloqué sur l'envers par l'ergot et dépasse sur l'endroit, où nous vissons la rehausse.
Continuer en enfillant le fil électrique à travers le raccord, la rehausse et le fixer à la douille. Visser la douille. 
Tout est prêt. Dans cette version, le dessus équipé a été collé sur le dessus du solide sur le "périmètre", collage définitif....
Voici 4 lampes terminées. Il reste à choisir un abat-jour....
un clic sur les images et elles s'agrandissent 

mercredi 30 mai 2018

Lampe (7)

Nous allons habiller les carrés de 12 cm, et les "cadres " de 11 cm avec les relons, skivertex et  autres photos qui décoreront les faces carrées du cuboctaédre.
 Habillage d'un cadre de 11 cm (envers)
 Habillage d'un cadre de 11 cm (endroit) et la partie qui sera à l'intérieur.
 Les bords en se  rabattant et emprisonnent le motif intérieur.
Les cadres sont collés sur les 4 faces latérales carrées du cuboctaèdre.

 Un cadre et son intérieur
 L'intérieur est collé au cadre
 Les faces carrées habillées des cartons carrés de 12 cm de côté.
Les cadres, par dessus, décorent les faces carrées.
Une musique et du silence..... 
Ta dam, elles sont belles nos lampes !

Prochaine séance : le dessus et le montage électrique...;

mardi 15 mai 2018

Lampe (5)

Habillage des triangles de la base



 Marquer au plioir le tour des triangles 1 et 2 sur le papier. Plier le papier, cela permettra de le positionner plus facilement sur le carton gris.


Encoller le triangle 1 du carton gris. Il "boit" bien, encoller assez abondament pour une petite glisse...
Même travail pour le triangle 2  





Marquer les arêtes et encoller les "marges de 1 cm" des triangles sur les faces carrées.
Remborder la marge de 1,5 cm du haut vers l'intérieur du solide, celle du bas sur le dessous du solide.

Faire le même travail pour les autres paires de triangles.
Attention, en haut, pas de chevauchement. Plier le relon pour un collage bord à bord des triangles,  exactement dans l'arête.


Pendant que tout avance, nous traçons et découpons des carrés de 11 cm de côté, avec marge "intérieure" de 1,5 cm. La partie hachurée, carré de 8 cm de côté sera évidée. Ces "cadres" habillés viendront agrémenter  les carrés de 12 cm de côté taillés la dernière fois.

lundi 14 mai 2018

La lampe (4)

Le choix des couleurs, des matériaux,  toujours délicat  est fait. Toutes ont choisi 2 couleurs, l'une pour les faces traingulaires, l'autre pour les faces carrées, qui seront agrémentées ensuite....
Aujourd'hui, on "habille" les 8 faces triangulaires, qui sont associées 2 à 2 en hauteur.
Dans la couleur 1, on découpe 4 rectangles de 14 cm x 24 cm 
14 cm = base du triangle + 1cm +1cm (environ )
24 cm = (hauteur du triangle  x 2) + 2 rembords de 1,5 cm
Marquer le grand axe du rectangle. 
Positionner les triangles, sommet contre sommet, en alignant les axes des triangles et du rectangle.
  Encoller les triangles, les placer sur le tissus ou skivertex et appuyer puis retourner et maroufler.

Marquer 1 cm de marge sur les côtés obliques, et découper en gardant aussi les marges de 1,5 cm  en haut et en bas.

mardi 8 mai 2018

La lampe (3)

Dans de la cartonette, nous devons découper les 8 triangles équilatéraux, qui viendront, une fois habillés, se positionner  sur les triangles en carton gris.
Nos triangles en carton gris ayant 12 cm de côté, nous prendrons 12,1 cm pour bien recouvrir les arêtes.. et puis c'est comme un ballon qui se gonflerait un tout petit peu.

Economiser la cartonette, optimiser .. c'est aussi notre refrain... à Aubière comme en Auvergne!
Les triangles équilatéraux, ils sont géniaux, ils pavent le plan... ils s'embrochent parfaitement... en dent de scie.. 4 en haut 4 en bas..
Donc un dessin au compas et en ribambelle ... dans une cartonette de 12 cm de hauteur et 55 cm de longueur permet à chacune de dessiner,  à la règle et au compas les 8 triangles équilatéraux de 12,1 cm de côté. Marquer aussi les hauteurs des triangles permettra plus tard le collage précis de ceux-ci  sur notre toile ou skivertex.

Nous découpons aussi les 4 carrés latéraux de 12 cm de côté qui seront habillés, avant d'être collés..
Nous voilà prêts à coller nos triangles.


Cliquer sur les photos, elles s'agrandissent toutes... vous avez pris l'habitude ?

lundi 7 mai 2018

La Lampe (1-2)

Comme nous l'avons vu lors de la visite de l'exposition, nous avons déjà un prototype de notre future lampe.

Le pièd de lampe est un cubeoctaèdre... c'est à dire un cube.. 
 

tronqué à ses 8 sommets par un triangle équilatéral, les sommets des triangles étant les milieux des arêtes du cube...  Vocabulaire trop-très technique, l'image sera plus parlante. Le schèma ci-dessus montre le cube total, et porte le dessin des triangles équilatéraux.
Et voici le solide tronqué, contenu dans le cube en pointillé.

 Une recherche sur internet nous fournit de nombreux patrons = image à plat du cube octaèdre...
La première séance, retour des vacances de printemps, nous avons dessiné sur du carton gris de 2,5 mm d'épaisseur  un plan du cuboctaèdre, en choisissant 12 cm pour les côtés des carrés et donc des triangles équilatéraux...   en préservant un carré de 12 cm, qui sera le "couvercle",  ce carré manquant  nous permettra d'entrer à l'intérieur du cube octaèdre, pour krafter l'intérieur en particulier..
Nos compas, oubliés depuis longtemps, sont sortis du chômage technique. Nos équerres toujours en usage, n'ont pas démérité, sans oublier nos règles et crayons mines...
Attention, ce patron n'a pas les symétries intuitives ...
Parfait ! 👍 les dessins ont tous été réalisés pendant la première séance de rentrée 😃😃

2eme séance, le 30 avril. Découpage précis du patron = tout le périmètre, et lègère incision des autres arêtes pour un pliage qui nous permet d'assembler le carton "à plat" en "solide volumineux". Quel jargon cette lampe... mais là encore, l'image nous aide.
Kraftage des arêtes extérieures, impératif pour la solidité de l'ouvrage.

 Kraftage des arêtes intérieures, obligatoire aussi tant pour les arêtes obtenues par un collage "bord à bord" que pour les arêtes incisées, qui sont donc un peu fragilisées...
La photo montre un krafatage intérieur en cours, il reste des arêtes à krafter.